Comment interpréter les messages d’erreur?

  • Lors de la compilation, LaTeX crée un fichier .log qui répertorie des informations, des avertissements ou des messages d’erreurs. Ceux-ci sont en général assez explicites : un module n’est pas – ou mal – installé (exemple~vref{erreur_fichier}), une commande n’est pas définie (exemple~vref{erreur_commande}) dans les modules utilisés.

Fichier manquant ou mal placé:

\documentclass{article}
\usepackage{monpackageàmoi}
\begin{document}
J'écris en français
\end{document}

Commande inexistante

\documentclass{article}
\begin{document}
\masupercommande{écris le texte pour moi}
\end{document}
  • Les messages Overfull sont des avertissements et la plupart du temps, ne prêtent pas à conséquence. Lorsque LaTeX n’arrive pas à satisfaire tous ses critères de beauté, il peut avoir à en violer un et il signale cette entorse par un message dans le fichier .log (exemple~vref{overfull}). Celui-ci précise le type de dépassement, sa valeur et sa localisation.

Message Overfull

\documentclass{article}
\begin{document}
pour obtenir un message Overfull, il suffit de mettre
\hbox{une phrase trop longue que \LaTeX{} n'a pas le droit de couper}
\end{document}

Note

L’option de classe \packopt{draft} permet de visualiser ces dépassements pour éventuellement corriger le texte, par exemple en indiquant une césure possible non connue de LaTeX.