Quelle est l’histoire de TeX et LaTeX ?

TeX

TeX (1978) est le formateur de texte de Donald E. Knuth. À l’origine, Knuth a développé TeX (en WEB) notamment pour réaliser de beaux documents et écrire des formules mathématiques.

Plain TeX

Plain TeX, écrit également par Donald. E. Knuth, était le premier jeu (minimal) de macros par dessus TeX. De même Eplain, de Karl Berry, est un jeu de macros intermédiaire entre TeX et LaTeX.

LaTeX

LaTeX, écrit par Leslie Lamport en 1982 est un jeu de macros au-dessus de TeX, plus facile à utiliser que ce dernier. Il propose notamment différents styles de documents, auxquels correspondent des classes de document et une grande diversité de macros qui répondent à divers besoins des auteurs. LaTeX a été conçu pour rédiger des articles, des rapports, des thèses, des livres ou pour préparer des transparents. On peut insérer dans le texte des dessins, des tableaux, des formules mathématiques et des images sans avoir à se soucier (ou presque) de leur mise en page. Les documents produits avec LaTeX et TeX sont d’une excellente qualité typographique.

Suite à une large utilisation de LaTeX, beaucoup d’extensions ont été créées par différents utilisateurs. Loi de Murphy oblige, ces extensions ont introduit un certain nombre d’incompatibilités et ont porté atteinte à la portabilité de LaTeX. C’est de cette situation qu’est né le projet de normalisation LaTeX 3, sous la direction des gourous LaTeX : L. Lamport, F. Mittelbach, C. Rowley, R. Schopf et tant d’autres… Pour plus de détails, consultez le site du LaTeX Projet.

Toutefois, pour ne pas perturber les actuels utilisateurs de LaTeX, la version provisoire normalisée s’appelle LaTeX 2ɛ (1994) et elle est compatible (dans la mesure du possible) avec les anciens standards et ne devrait plus beaucoup évoluer. Ainsi tous les documents écrits pour LaTeX 2.09 peuvent être compilés sous LaTeX 2ɛ en mode « LaTeX 2.09 compatibility mode ».

Note

Cette compatibilité sera amenée à disparaître au fur et à mesure des évolutions vers LaTeX 3.

Signalons également NTS, un projet ambitieux qui visait d’abord à réimplémenter TeX en Java, puis l’enrichir de nouvelles fonctionnalités et n’en garder probablement que les concepts. Une version alpha a été publiée en 2000 et son développement a cessé peu après. (// .. todo::, ce texte devrait sans doute être reporté ailleurs car le projet est mort depuis un bon moment et n’a qu’un caractère historique anecdotique.//)


Sources: