À quoi sert la commande « special » ?#

Cette commande permet à d’envoyer des instructions particulières (non ) à un pilote (driver) sans les interpréter (par exemple un pilote DVI). Les instructions ainsi passées sont généralement dépendantes du pilote qui, lui, saura les interpréter. L’utilisateur n’a en général pas à se soucier de cette commande (\special). Elle rend par ailleurs le document dépendant de la plate-forme de travail.

Un exemple d’extension utilisant intensivement ce mécanisme : PSTricks <CTANpkg>pstricks-base>__. Ses macros de dessin encapsulent du code PostScript dans des commandes \special, pour les faire parvenir au logiciel de visualisation (Ghostview ou autre) ou à l’imprimante.