Que doit contenir un fichier source ?#

Un fichier source (fichier.tex) doit comprendre un certain nombre de commandes (balises) qui vont permettre au compilateur de construire un fichier device independent (DVI). La plupart des commandes se caractérisent par le fait qu’elles commencent par une « contre-oblique » \, que leurs arguments obligatoires apparaissent entre accolades ({ et }) et que leurs arguments optionnels apparaissent entre crochets ([ et ]).

Structure minimale#

La structure minimale d’un document en 2ɛ est schématisée ci-dessous :

% !TEX noedit
\documentclass{classe}
\begin{document}
   Votre texte...
\end{document}

Pour plus de détails sur cette structure, normalement beaucoup plus développée, voir la question « Qu’est ce que le préambule d’un document LaTeX ? ».

La classe du document#

La commande \documentclass charge les fichiers décrivant la classe d’un document, sa structure, etc. Les principales classes de document disponibles (dites « classes standard ») sont :

Il existe également un certain nombre d’options qui permettent de modifier le style par défaut d’une classe (le format de papier avec a4paper, la taille de la fonte avec 12pt, etc). Ces classes et options permettent de disposer d’une structure de base pour un document, mais libre à vous de définir vos propres structures grâce aux styles offerts, aux extensions disponibles notamment sur le CTAN et/ou à vos propres commandes et .

Structuration du document#

L’intérieur d’un document de classe article, report ou book est ensuite structuré grâce aux balises disponibles de type : \part, \chapter (pas pour les articles), \section, \subsection, etc.

Les lettres et les transparents font appel à d’autres structures particulières.

À faire

Ce dernier paragraphe appelle une révision : « Faire les liens vers les pages traitant de ces classes. »

Les informations présentées dans ces structures peuvent être mises sous différentes formes grâce à des environnements tels que tabular pour les tables ou itemize pour les listes.

Un exemple#

L’exemple ci-dessous illustre certains concepts présentés ci-dessus et ajoute quelques commandes dont vous pourrez observer les effets.

% !TEX noedit
\documentclass[12pt]{report}

\usepackage[french]{babel}

\title{Mon premier document \LaTeX{} \\
  Qu'il est beau !}
\author{C'est moi l'auteur.}

\begin{document}

\maketitle
\tableofcontents

\part{Une partie.}
\chapter{Un chapitre.}
Texte...
\section{Une section.}
Texte...
\section{Une autre section.}
Texte...
\subsubsection{Avec une sous-section.}
Texte...
\subsubsection{Plus une autre.}
\begin{table}[htbp]
  \begin{center}
    \begin{tabular}{|c||c|}
      \hline
      données & données \\
      \hline
    \end{tabular}
    \caption{Titre table. \label{table-}}
  \end{center}
\end{table}

\part{Une courte deuxième partie.}
Texte...

\appendix
\chapter{Et une annexe pour finir.}
Texte...
\begin{itemize}
\item bla bla 1
\item bla bla 2
\end{itemize}
\end{document}