Comment franciser un document LaTeX ?#

Avec l’extension babel#

L’extension babel de J. Braams permet de composer des documents multilingues. Son appel sous 2ɛ se fait par

% !TEX noedit
\usepackage[langue-1, langue-2, ..., langue-n]{babel}

Parmi les langues actuellement disponibles, on peut citer english, german, italian, french. Dans le cas d’un document multilingue avec une langue principale, cette dernière est à déclarer avec la clé main, par exemple :

% !TEX noedit
\usepackage[main=german,french,spanish]{babel}

Le changement de langue se fait via la commande \selectlanguage. Pour passer en espagnol, il faut indiquer :

% !TEX noedit
\selectlanguage{spanish}

Avertissement

À faire

// Commentaire à vérifier. //

Les options [francais] et [frenchb] de l’extension babel font appel à frenchb maintenue par D. Flipo, tandis que [french] fait appel à l’extension french (French Pro) de B. Gaulle lorsque ce dernier est installé (et plus particulièrement french.ldf).

Les versions de toutes ces extensions sont très importantes (babel, frenchb, french) pour une bonne coexistence et les fichiers de césure sont les mêmes pour babel et pour french.

Avec l’extension polyglossia#

L’extension polyglossia est pensée pour traiter ce sujet avec XeLaTeX et LuaLaTeX. L’appel pour le français, en tant que langue principale, est :

% !TEX noedit
\usepackage{polyglossia}
\setmainlanguage{french}

Comme pour babel, le changement de langue se fait via la commande \selectlanguage. Ainsi, pour passer en espagnol, il faut indiquer :

% !TEX noedit
\selectlanguage{spanish}