Comment composer du texte en grec moderne ou classique ?#

Grec moderne#

Pour le grec moderne (avec un seul accent), il suffit en théorie  d’utiliser l’option [greek] avec babel ou polyglossia :

\documentclass{article}
  \usepackage[utf8x]{inputenc}
  \usepackage[LGR]{fontenc}
  \usepackage[width=6cm,height=6cm]{geometry}
  \usepackage{fontspec}
  \setmainfont{GFS Artemisia}
  \usepackage{microtype}
  \usepackage[greek]{babel}
  \pagestyle{empty}
\begin{document}
\textsc{Άρθρο 1} Όλοι οι άνθρωποι γεννιούνται \textbf{ελεύθεροι και ίσοι} στην αξιοπρέπεια και τα δικαιώματα. Είναι προικισμένοι με λογική και συνείδηση, και οφείλουν να συμπεριφέρονται μεταξύ τους με πνεύμα \textit{αδελφοσύνης}.
\end{document}

Grec ancien#

En ce qui concerne le grec ancien (avec tous les accents, iota souscrit, etc.), il faut utiliser :

Alterner entre grec ancien et français#

Avec babel#

% !TEX noedit
\usepackage[polutonikogreek,french]{babel}

puis on pourra basculer d’une langue à l’autre avec

% !TEX noedit
\selectlanguage{polutonikogreek}

et

% !TEX noedit
\selectlanguage{french}

Quand on rédige un document en français ne contenant que de courts exemples en grec, il peut être pratique de se faire une macro :

% !TEX noedit
\newcommand{\Gk}[1]{%
\selectlanguage{polutonikogreek}%
#1%
\selectlanguage{frenchb}%
}

Avec polyglossia#

On utilisera l’environnement greek pour un long texte ou la commande \textgreek{...} pour quelques mots.

Correspondance des lettres pour pdflatex#

À faire

À compléter

Pour l’instant, voir : https://hiko-seijuro.developpez.com/articles/latexgrec/

Pour les lettres ayant plusieurs formes suivant leur position dans le mot (début, milieu ou fin), comme le sigma, la forme adéquate est sélectionnée de façon automatique.

Exemple complet de saisie en beta code avec pdflatex#

\documentclass[a4paper]{article}

\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[polutonikogreek,french]{babel}

\newcommand{\Gk}[1]{%
\selectlanguage{polutonikogreek}%
#1%
\selectlanguage{frenchb}%
}

\begin{document}
  \thispagestyle{empty}
\Gk{<Hrod'otou <Alikarnhss'eoc <istor'ihc >ap'odexic <'hde,
<wc m'hte t`a gen'omena >ex >anjr'wpwn t~w| qr'onw|  >ex'ithla
g'enhtai, m'hte >'erga meg'ala te ka`i jwmast'a, t`a m`en
<'Ellhsi, t`a d'e barb'aroisi >apodeqj'enta, >akle~a g'enhtai,
t'a te >'alla ka`i di'' <`hn a>it'ihn >epol'emhsan >all'hloisi.

Pers'ewn m'en nun o<i l'ogioi Fo'inikac a>it'iouc fas`i gen'esjai
t~hc diafor~hc;  to'utouc g`ar >ap`o t~hc >Erujr~hc kaleom'enhc
jal'asshc >apikom'enouc >ep`i t'hnde t`hn j'alassan ka`i o>ik'hsantac
to~uton t`on q~wron t`on ka`i n~un o>ik'eousi, a>ut'ika nautil'ih|si
makr~h|si >epij'esjai, >apagin'eontac d`e fort'ia A>ig'upti'a te ka`i
>Ass'uria t~h| te >'allh| >esapikn'eesjai ka`i d`h ka`i >ec >'Argoc.
t`o d`e >'Argoc to~uton t`on qr'onon proe~iqe <'apasi t~wn >en t~h|
n~un <Ell'adi kaleom'enh| q'wrh|.
 <Hrod'otou <Alikarnhss'eoc <istor'i}
\end{document}

Sources :