Comment compter le nombre de pages d’un document ?#

Avec quelques commandes#

Il est aussi possible de définir soi-même une étiquette sur la dernière page « à la main », en insérant la commande \label{PageFin} sur la dernière page (PageFin n’étant ici qu’un exemple de nom possible).

On peut aussi, dans le préambule, faire cette déclaration dans le préambule :

% !TEX noedit
\AtEndDocument{\label{PageFin}}

Il suffit ensuite de faire référence à la page de cette étiquette avec \pageref{PageFin}.

Ces deux solutions sont à réserver à des documents simples.

Avec l’extension lastpage#

Les documents simples (ceux qui commencent à la page 1 et qui n’ont aucune interruption dans leur numérotation de page jusqu’à leur dernière page) ne présentent aucun problème particulier. Le nombre de pages est indiqué par l’extension lastpage dans son étiquette LastPage que l’on peut afficher avec \pageref{LastPage}.

Pour les documents plus compliqués (tels des livres avec une première séquence de numéros de page différents), cette approche simple ne fonctionnera pas.

Avec l’extension count1to#

L’extension count1to définit une étiquette TotalPages. C’est la valeur de sa copie de \count1, un registre de compte réservé de , à la fin du document. Cette extension nécessite l’extension everyshi.

Avec l’extension totpages#

L’extension totpages définit une étiquette TotPages et elle rend également disponible le registre qu’elle utilise comme compteur , TotPages, par le biais de la commande \theTotPages. Bien sûr, le compteur TotPages est asynchrone à l’image des numéros de page, mais des captures de cette valeur peuvent être faites en toute sécurité lors de la routine de sortie. Cette extension nécessite l’extension everyshi.

Avec l’extension memoir#

La classe memoir définit deux compteurs lastpage et lastsheet, qui sont déterminés (après la première exécution d’un document) à l’image des étiquettes LastPage et TotalPages.


Source : How many pages are there in my document?