Comment inclure un fichier verbatim ?#

Le mode verbatim est exposé à la question « Comment écrire en mode verbatim? ». Ici, nous proposons des solutions pour inclure un fichier externe dans votre document.

  • Un bon moyen est d’utiliser l’extension verbatim de Rainer Schöpf, qui fournit une commande \verbatiminput, qui prend un nom de fichier comme argument :

% !TEX noedit
\usepackage{verbatim}
...
\verbatiminput{verb.txt}
  • Une autre méthode consiste à utiliser l’environnement alltt, de l’extension alltt. L’environnement insère son contenu essentiellement en mode verbatim, mais exécute tout de même toutes les commandes (La)TeX qu’il trouve :

% !TEX noedit
\usepackage{alltt}
...
\begin{alltt}
\input{verb.txt}
\end{alltt}

Bien sûr, cela n’est guère utile pour saisir du code source (La)TeX…

  • L’extension moreverb étend le paquet verbatim, en fournissant un environnement listing et une commande \listinginput, qui numérote les lignes du texte du fichier. Cette extension propose également d’une commande \verbatimtabinput, qui respecte les caractères TAB dans l’entrée (l’environnement listing et la commande \listinginput de l’extension respectent également les caractères TAB).

  • L’extension sverb fournit de quoi lire un fichier verbatim (sans recourir à verbatim) :

% !TEX noedit
\usepackage{sverb}
...
\verbinput{verb.txt}
  • L’extension fancyvrb réimplémente de façon configurable tout ce que verbatim, sverb et moreverb proposent, et bien plus encore. C’est aujourd’hui l’extension de choix pour les amateurs de texte verbatim, mais sa richesse en fait un outil complexe et la lecture de sa documentation est fortement conseillée.

Note

La classe memoir intègre les fonctionnalités les plus utiles des extensions verbatim et moreverb.


Source : Including a file verbatim in LaTeX