Comment changer le style de numérotation des équations ?#

Pour modifier le style de numérotation, on peut redéfinir la commande \theequation. L’exemple qui suit numérote les équations avec des lettres majuscules :

\documentclass{article}
  \usepackage[body={8cm,8cm}]{geometry}
  \usepackage{lmodern}
  \usepackage{mathtools}
  \pagestyle{empty}

\renewcommand{\theequation}{%
    \thesection \Alph{equation}%
}

\begin{document}
\section{Systèmes à une variable}
\begin{align}
x + 4 & = 0 \\
x & = 3
\end{align}

\section{Systèmes à deux variables}
\begin{align}
 x + 4 & = 0 \\
 8 - y & = 0
\end{align}
\end{document}

Ce second exemple permet de placer la numérotation entre crochets :

\documentclass{article}
  \usepackage[body={8cm,8cm}]{geometry}
  \usepackage{lmodern}
  \pagestyle{empty}

\makeatletter
\renewcommand{\@eqnnum}{%
    {\normalfont\normalcolor%
    \theequation}}
\renewcommand{\theequation}{%
    [\arabic{equation}]}
\makeatother

\begin{document}
Voici un exemple de numérotation
placée entre crochets~ :
 \begin{equation}
    y - 2 = 0
 \end{equation}
\end{document}

Afficher une numérotation liée aux paragraphes#

Avec l’extension amsmath, la commande \numberwithin permet de numéroter les équations suivant le paragraphe auquel elles appartiennent. Il faut alors appeler : \numberwithin{equation}{section} dans le préambule.

Afficher une numérotation liée aux sections ou aux annexes#

Les extensions seceqn et apeqnum permettent pour la première de numéroter les équations par section et pour la seconde de numéroter individuellement les équations dans les annexes.

Afficher un second niveau de numérotation#

L’extension deleq permet de définir un label par groupe d’équations (4) en plus des labels individuels de type (4a), (4b), etc.

Par ailleurs, les environnements subequations (de l’extension amsmath) et subeqnarray (de l’extension subeqnarray) permettent de référencer différentes lignes d’un même groupe d’équations par des indices (3.a), (3.b), etc.

  • avec subeqnarray une référence à une ligne particulière se fait alors par slabel au lieu de label ;

  • avec subequations, une référence à une ligne particulière s’obtient alors par un label placé sur cette ligne alors qu’une référence au système d’équation s’obtient par un label placé immédiatement après subequations, comme le montre l’exemple suivant :

\documentclass{article}
  \usepackage[body={8cm,8cm}]{geometry}
  \usepackage{lmodern}
  \usepackage{mathtools}
  \pagestyle{empty}

\begin{document}
\begin{subequations} \label{E+gp}
  \begin{gather}
    x_1 x_2 + x_1^2 x_2^2 + x_3
    \label{E+gp1} \\
    x_1 x_3 + x_1^2 x_3^2 + x_2
    \label{E+gp2} \\
    x_1 x_2 x_3 \label{E+gp3}
  \end{gather}
\end{subequations}

Voir le système~1 et en particulier l'équation~1b.
\end{document}

Note

C’est le \\ qui incrémente le compteur des sous-références.