Comment écrire de la musique sous LaTeX ?#

Avec l’éditeur « Lilypond »#

LilyPond est un outil permettant, entre autres, de produire du code /. LilyPond permet d’écrire de la polyphonie, d’ajouter des paroles à la musique, de générer des fichiers midi et offre une large gamme de notations musicales : du grégorien (neumes et ligatures) au contemporain (clusters) en passant par la renaissance (notes carrées) et le baroque (basse chiffrée). Sa syntaxe d’entrée est moins cryptique que celle de MusiXTeX, à niveau de qualité équivalent.

Disponible sur son site officiel, Lilypond accepte en particulier une liste d’éditeurs permettant de travailler plus facilement avec lui. En matière d’exemples, le site du projet Mutopia propose plusieurs centaines de partitions mises en pages à l’aide de LilyPond.

L’extension « lilyglyphs »#

Pour les références musicales occasionnelles (signes dièses et bémols, notes, clefs, etc.), il existe une extension appelé lilyglyphs. Elle utilise les polices lilypond (incluses dans l’extension) et fournit également les moyens d’ajouter des éléments provenant d’autres sources.

Avec l’extension « MusiXTeX »#

L’extension MusiXTeX de Daniel Taupin, Ross Mitchell et Andreas Egler permet d’écrire des partitions pour orchestres ou de la musique polyphonique. Bien sûr, MusiXTeX requiert des polices musicales et celles-ci sont disponibles dans une extension séparée. MusiXTeX fonctionne avec trois compilation :

  • une basée sur  ;

  • une passe de traitement effectuée par musixflx qui optimise l’espacement et les liaisons ;

  • une autre passe .

Une difficulté de MusiXTeX réside dans sa syntaxe, quelque peu abrupte. Des solutions, présentées ci-après, permettent de simplifier cette syntaxe.

Voici quelques sources documentaires complémentaires :

Le programme « PMX »#

PMX est un programme d’aide à l’utilisation de MusiXTeX disponible à l’URL : http://icking-music-archive.org/software/pmx/.

Le programme « M-Tx »#

Le programme M-Tx (Music-from-TeXt) est un autre pré-processeur pour MusixTeX qui facilite la saisie des chœurs. La sortie de M-Tx est transmise à pmx et, de là, à MusixTeX.

Le programme « abc2mtex »#

Une autre alternative pour écrire de la musique sous forme de texte est notation ABC, développée pour la musique traditionnelle d’Europe occidentale (qui peut être écrite sur une seule portée), bien qu’elle puisse être utilisée beaucoup plus largement. Un frontal à MusiXTeX, abc2mtex, rend la composition ABC possible.

Le programme « midi2tex »#

Cas particulier, le programme midi2tex peut également générer une sortie MusiXTeX à partir de fichiers MIDI.

Avec le programme « gregoriotex »#

Pour le chant grégorien, il existe gregoriotex, un logiciel d’écriture de partitions de chant grégorien.