Logiciels de conversion de formats de texte#

Cette partie traitera des logiciels qui permettent de convertir les formats de fichiers « texte », propriétaires ou non, vers et vice versa. Il est souvent nécessaire de récupérer des documents pour les traiter et ceux-ci arrivent dans tous les formats imaginables. Chaque éditeur de logiciel utilise « son » format, et il n’est pas toujours documenté. Il faut parfois utiliser des textes composés avec des programmes anciens dont la récupération n’est même plus possible avec les versions modernes de ces programmes… et certains de ces programmes n’existent plus ou n’ont pas été mis à jour depuis des années.

  • En 2020, le couteau suisse le plus abouti pour les conversions entre formats de document est Pandoc, disponible pour Linux, MacOS, Windows et quelques autres OS. Cet outil, écrit en Haskell, est activement maintenu par John MacFarlane, et réalise des conversions de très bonne qualité.

Les réponses données ci-dessous sont anciennes. Certaines sont peut-être encore valables, mais la plupart sont obsolètes, ou ne répondent qu’à des besoins ponctuels.

Logiciels de conversion de formats de texte#

Comment convertir du LaTeX en Word ?#

  • TeXport, de K-Talk permet de convertir vos fichier et en documents WordPerfect ou Microsoft Word 97, 2000, XP. Il traite les styles de fontes, les notes de bas de page, les caractères grecs, les mathématiques, les tableaux simples, les accents européens, ainsi que les commandes \def et \renewcommand.

Ce logiciel est payant. Pour plus de détails, voir : http://www.ktalk.com/.

Comment convertir du Word en LaTeX ?#

Comment convertir du scribe en LaTeX ?#

Comment convertir du WordPerfect en LaTeX ?#

Comment convertir du LaTeX en rtf ?#

LaTeX2rtf produit du rtf avec la simple commande (sous MS-DOS) :

ltx2rtf srcltx.tex

qui produit srcltx.rtf.

Ce programme traite (sauf erreur) les commandes de changements de polices de du genre \bfseries, \ttfamily, \sffamily, \slshape et les tailles de polices, mais aussi les guillemets sous la forme « et ». La numérotation automatique pour les sections, chapitres, etc. est aussi prise en compte mais compte tenu de certains bugs de MS Word 6.0, leur présentation peut être aléatoire.

Avertissement

Ce programme ne traite pas toutes les formules mathématiques mais traduit du texte LaTeX pouvant être relu en MS Word.

Les lettres accentuées au codage 850 ne sont pas traduites correctement : il faut utiliser le codage 7 bits (\'e, \^i, etc.).

Comment convertir du rtf en AllTeX ?#

  • rtf2TeX (Unix), de R. Lupton, est disponible à rtf2tex.

  • rtf2latex (Unix), de E. Wechtl, est disponible à rtf2latex.

  • rtf2latex2e (MacOS, Unix, Windows), d’Ujwal Sathyam, est disponible sur rtf2latex2e.

Note

Il n’y a pas eu de mise à jour depuis 2001 et La page d’accueil a disparu.

  • w2latex, de J. Garmendia et J.-L. Maltret, est disponible sur https://www.ctan.org/support/w2latex/. w2latex est un outil de conversion entre deux formats descripteurs de texte, permettant de traduire un document rédigé sous certaines versions de MS Word pour obtenir du code .

  • rtflatex, de Daniel Taupin, est capable de transcrire un fichier rtf en et de lui associer des fichiers de macros (sty). Toutefois, il ne traite pas les formules ni les tables. rtflatex est disponible sur rtflatex.

Comment convertir du Excel en LaTeX ?#

Note

À faire

Le précédent paragraphe appelle une révision.Il existe deux versions Tabular4.xla pour Excel4 et Tabular5.xla pour Excel5. Une documentation est également disponible : docu-tab.ps.Z. Vous pouvez aussi consulter la page WEB http://www.nak.mech.tut.ac.jp/sugi/vtab.asp.

Pour tous renseignements, contacter l’auteur par e-mail : ag@hsh.no. Une documentation assez récente y est également disponible.

  • Il existe également l’utilitaire Excel2LaTeX disponible à excel2latex. La version 2.0 est compatible avec Excel 95 et 97.

Comment convertir du HTML en LaTeX ?#

Note

Le langage HTML étant à la base une application de de SGML, une autre solution (non testée) serait d’utiliser un traducteur SGML\(\rightarrow\) . Le système linuxdoc-sgml devrait pouvoir faire cela si on lui donne la DTD de la version de HTML concernée et les règles de traduction. Il est disponible à ftp://tsx-11.mit.edu/pub/linux/docs/linuxdoc-sgml-1.5.tar.gz.

À faire

Apparemment plus disponible.

Comment convertir du LaTeX en HTML ?#

  • IDVI est un outil qui permet de présenter des documents html à partir de sources . IDVI est une implémentation Java d’un visualiseur DVI qui permet d’afficher des pages sur le WEB et non plus un document HTML. Pour plus de détails, consulter : http://www.geom.uiuc.edu/java/idvi/.

  • LaTeX2HTML pour Windows 95, 98, NT et Unix, de N. Drakos, écrit en Perl, est disponible sur latex2html. Pour plus de détails, consulter : http://www.latex2html.org/.

Note

Le package html permet d’insérer dans le source des commandes traitées de manière spéciale par le convertisseur latex2html.

Il existe également une liste de discussion latex2html à laquelle on peut s’abonner en envoyant un mail contenant subscribe latex2html [⟨adresse⟩] à majordomo@mcs.anl.gov.

La nouvelle version de LaTeX2HTML est la version 2002-2.1.

Avertissement

Cet utilitaire nécessite l’utilisation de 2ɛ et de Emacs.

  • À voir également : OmniMark sur http://www.omnimark.com/.

  • Il existe également ltx2x.

  • TeX4ht est un environnement configurable qui permet de générer des documents hypertextes. Pour plus de détails, voir : http://www.cis.ohio-state.edu/~gurari/TeX4ht/mn.html ou http://www.leps.de/tex4ht.html (en allemand).

  • HeVeA est un programme gratuit destiné à transformer un source en HTML 4.0. Ce programme est disponible à l’URL http://pauillac.inria.fr/~maranget/hevea/ C’est un interpréteur du langage . Donc toutes les nouvelles macros, tous les environnements que l’on peut définir sont correctement interprétés, que l’on peut charger des fichiers de style exotiques, etc. si l’on désire obtenir un résultat particulier dans la sortie HTML. HeVeA transforme les formules mathématiques en HTML 4.0 « pur » (sans graphique) en utilisant la fonte symbole, des tags de positionnements fins et des tables. (Contribution due à Éric Brunet).

  • ltoh est convertisseur entièrement écrit en Perl (donc indépendant de la plate-forme), très paramétrable. Il sait gérer différents types de macros, les tables, la plupart des caractères spéciaux, etc. Il est possible de programmer la transformation à effectuer quand telle ou telle balise LaTeX est rencontrée. Pour plus de détails (version 2000b), voir : http://www.best.com/~quong/ltoh/.

  • mn de E. Gurari est un convertisseur Plain TeX ou LaTeX vers html. Il est hautement configurable. Cet outil est disponible sur : http://www.cis.ohio-state.edu/~gurari/TeX4ht/mn.html.

  • Webbuilder de MicroPress, est un éditeur qui permet de générer du code html. Il gère aussi bien les commandes que les macros utilisateur. Tous les environnements mathématiques, tables, notes de bas de page, table des matières, références, listes, etc, sont gérés. La plupart des documents peuvent facilement être convertis. Webbuilder est disponible sous Windows 95, 98, NT, et 3.1 (Win32 nécessaire). Pour plus de détails et quelques exemples, consulter : http://www.micropress-inc.com/. Pour toutes questions écrire au support de Micropress.

  • TTH est un convertisseur \(\rightarrow\) html disponible à http://hutchinson.belmont.ma.us/tth/. Il gère les mathématiques (il convertit les formules mathématiques au lieu d’en faire des images) et reconnaît les structures de document Plain et qu’il convertit en hyperliens. TTH est rapide et portable.

  • Le package typehtml de David Carlisle permet de gérer des documents HTML directement depuis le source .

  • Texpider est un moteur qui produit directement du HTML. Il est possible de l’acheter ici : http://www.micropress-inc.com/webb/wbstart.htm. Il ne produit pas de fichier DVI mais directement du HTML.

  • Tex converter est un programme intégrateur de plusieurs convertisseurs de vers autre chose, dont du HTML (sous tous les Windows). Il est disponible à http://www.mayer.dial.pipex.com/tex.htm.

Existe-t-il un programme qui transforme les formules mathématiques et les tables LaTeX en HTML ?#

  • math2html convertit des tables et des formules mathématiques vers du HTML. Les formules mathématiques sont transformées en images bitmap s’il n’est pas possible de les transformer en HTML.

Comment convertir du WEB en LaTeX ?#

Comment convertir du SGML en AllTeX ?#

Note

SGML = Standard Generic Markup Language.

Il s’agit d’une norme de balisage de documents structurés. Pour plus de détails, consulter : http://www.sil.org/sgml/sgml.html.

Ces deux outils s’appuient sur le parser nsgmls de J. Clark qui traduit du SGML en ESIS.

  • linuxdoc-sgml s’appuie aussi sur sgmls de J. Clark.

  • sgml2tex, de Peter Flynn, disponible sur le CTAN.

Comment convertir un fichier 8 bits en fichier 7 bits ?#

  • Bernd Raichle fournit un tel convertisseur parfaitement portable qui se présente sous forme d’un programme appelé convert.tex. Celui-ci est disponible sur https://www.ctan.org/language/typingtex/.

À faire

Non disponible sur le CTAN au 19/09/2020.

  • Il en existe également une version modifiée par L. Siebenmann dans https://www.ctan.org/language/typingtex/Convert-RaichleHacked.dir/ (interface modifiée, ajout de quelques tables de transformation dont mac2dek.tbl ou pc2dek.tbl pour la conversion du Macintosh ou du PC vers la syntaxe classique de Knuth (\'e, \c{c}, etc.)).

  • L’outil Tower of Babel (avec option activée), permet également de réaliser de telles conversions. Il est disponible pour MacOS sur http://www0.univ-rennes1.fr/pub/mac/editeur/tower-of-babel-13.sit.hqx.

  • recode de F. Pinard est un programme Unix (GNU) qui convertit tous types de fichiers texte. De nombreux formats sont supportés (ASCII, EBCDIC, CDC, , etc.).

Exemple :

recode latin1:applemac <fichier>
  • Dans Emacs, le mode iso-cvt.el, peut convertir automatiquement un fichier codé 7 bits en fichier codé 8 bits (et réciproquement) lors de la lecture et de l’écriture. Pour l’utiliser, ajouter (require iso-cvt) dans le .emacs. Le fichier sera alors en 7 bits sur le disque.

  • De même, il y a le mode x-symbol.el pour (X)Emacs.

  • Il existe également les utilitaires kb7to8/8to7 distribués avec french.

Comment convertir un fichier ChiWriter en TeX ?#

  • chi2tex est disponible sur https://www.ctan.org/support/chi2tex/. Il y a plusieurs versions du convertisseur, selon la version de ChiWriter à convertir. À partir des versions 2 ou 3 cela ne marchait que pour des fichiers très simples (pas plus d’un niveau d’exposant et d’indice, etc.). Il est probable que le convertisseur de la version 4 marche beaucoup mieux : il fait une analyse syntaxique des formules, alors que les versions 2 et 3 étaient purement graphiques.

À faire

Non disponible sur le CTAN au 19/09/2020.

Où trouver une FAQ de convertisseurs TeX / Traitement de texte ?#

  • La FAQ de W. Hennings est disponible à wp-conv.

Comment convertir un fichier Postscript en ASCII ?#

Sous Windows et OS/2, pstotext est accessible via l’outil GSview de R. Lang (version 2.0 minimum). Voir http://www.cs.wisc.edu/~ghost/gsview/.

Pour MS-DOS, pstotext est disponible à http://www.cs.uu.nl/pub/TEX/MSDOS/pstotext.zip.

Comment convertir un fichier PDF en ASCII ?#

  • L’outil pstotext présenté à la question précédente permet également d’extraire du texte ASCII d’un fichier PDF. pdftotext est un autre programme spécifique au format PDF.

Comment convertir du LaTeX en PDF ?#

  • L’utilitaire ps2pdf de ghostscript (version 4.01 au moins) permet de convertir des fichiers Postscript au format PDF d’Adobe. La dernière version de ghostscript est disponible sur http://www.ghostscript.com/.

  • Sur MacOS, ps2pdf livré avec cmactex, nécessite l’installation de psview. Voir http://www.kiffe.com/cmactex.html.

  • Les moteurs pdfTeX, luaLaTeX, etc., permettent de produire directement des fichiers PDF sans passer par un DVI. Ils supportent nativement l’inclusion d’objets graphiques et de liens hypertextes.

  • Adobe Acrobat Distiller permet avec des fontes simples de générer des fichiers PDF à partir de PS. Selon votre version d’Acrobat Reader, il vaut mieux utiliser des fontes de type1 car les bitmaps de peuvent être très mal rendus. Pour plus de détails consulter http://www.adobe.com/.

Note

Il vaut nettement mieux demander à de travailler avec des polices Postscript, si l’on compte transformer le document en PDF par la suite. Si vous utilisez des polices à résolution fixe, le texte aura une apparence on ne peut plus laide sur votre écran.

Comment définir son propre format de sortie ?#

  • ltx2x permet de remplacer des commandes par des commandes définies par l’utilisateur.